(NB : le tricot se trouve en bas !)

Il y a peu, une amie me disait qu'elle avait le bourdon. Sans plus. J'ai donc fait l'inventaire de ses placards, pour chercher ce bourdon qu'elle avait. Et voilà ce que j'ai trouvé.

1 - Des broderies (nuisettes)

point de bourdon

cprptb1cps

2 - Des oeuvres d'art

Le bourdon, sculpture d'Edouard Martinet ; la Reine Christine de Suède (Sébastien Bourdon, XVIIème s) ; Duel de coqs (Bernard Bourdon, contemporain)
emrreinducq

3 - Des gourmandises
chomp chomp chomp, :-) ...

Un Château Bourdon, un petit blanc acheté lors de la fête du vin d'Alsace à Bourdon (Belgique, jumelé à Bergholtz, Alsace) et pire, bien planqué derrière le gros sel, un rhum agricole !

bdxcig2rhum2

Pas vraiment recommandé pour vivre à fond ses aventures, hein ? Surtout l'escalade des cascades de glace de Bourg d'Oisans ...

cascade du Vol du bourdon (oui, c'est bien elle en haut)
bo

un camembert normand (Calvados, décidément...) au lait cru
camembert_11camembert_21

4 - Un bâton

bourdon du pèlerin (pour chasser les chiens et les loups)
bpel

5 - De la lecture

Un exemplaire d'une BD de sa jeunesse (1962) -oui, oui, je sais, elle ne savait pas encore son alphabet à cette date-là...)-, une édition rarissime des Nouvelles tables anatomiques d'Amé Bourdon (1678), et un abonnement à une revue wallonne (?) :

1266amebbourdon_djanvi20041

Ca aussi, affligeant, ce qui m'a filé illico le cafard :

bd1bd2

Mais j'ai déjà un Oscar, pas un cafard ni d'award, mais un char, pardon, un chat !

6 - Un bourdon, l'hyménoptère

Le bourdon est rond (non, ce n'est pas dû au rhum ni au calva !), trapu et ne pique que s'il est vraiment très très menacé.

Bombus terrestris de dos, de profil et in situ
bourdon_gif1bourdsbourd_fls

Rien à voir avec l'abeille, même si elle va mâle (faux bourdon), ni la guêpe qui nous bousille nos pique-niques

abeille_gifguepe_gifgu3

et nos blogs à défaut de notre peau. Cliquez donc sur sa truffe pour voir (et merci à Marie-Hélène pour le lien !).

Le bourdon rencontre quelquefois d'autres animaux que l'homme (dont je rappelle qu'il s'agit avant tout d'un mammifère), comme ici, le chat, de François Spreux (je vous recommande d'aller admirer ses très beaux dessins animaliers, notamment de chats, disponibles en fonds d'écran) :

bourdon2_800x600
reproduit avec l'autorisation de l'auteur

ou le cochon ... :

vol au-dessus d'un nid de cochon
bourdoncochon

ce qui illustre parfaitement le célèbre Vol du bourdon de Rimsky-Korsakov (dont je vous épargne le prénom...) que voilà : vol_bourdon.mid

7 - Des instruments de musique

Le bourdon de la tour Saint-Michel de l'abbaye de Vezelay, deux tonnes huit sur son tapis de salon. J'y croyais pas ! Des orgues avec toute la tuyauterie bien astiquée et ses jeux de bourdon. Dans sa chambre. Pffff... un chouia mégalo ma copine ?

photfacadeb1

im

Et un biniou. Si ! Tout ça parce que comme les orgues, il peut émettre un son continu en arrière-plan, grâce à un bourdon. En plus, ça prend nettement moins de place.

En musique, elle a des goûts très éclectiques. Et se débrouille bien.

La preuve (enregistrement pirate) : biniou1.wav

8 - Enfin, le mieux caché, Didier

Connaissant ses goûts pour le cinéma, ça ne m'étonne pas... Même pas dans le placard en plus ! La honte.

Pas le premier, mais le deuxième, le même que le troisième
efdfdeaffichemaded1

Parce que le Didier qui fait Madame Edouard est épinglé par un flic qui tricote !

Ce n'était donc pas UN bourdon, mais DES bourdons qu'elle avait ! Elle avait les mâles, elle m'a filé les femelles : à moi les bourdes cette semaine ! Vous voyez qu'en Savoie, tout n'est pas parfait !

D'abord Poterie, tricoté en rond jusqu'aux emmanchures :

ptr1

  • Etape 1 : emmanchures un peu trop creusées, on redéfait et on recommence.
  • Etape 2 : le changement de couleur, même si je le savais, décale d'un rang et surtout fait un trou à chaque fois, c'est pourquoi je privilégie les formes cardigan quand je tricote en rond. Je vais donc reprendre à la main et reconstituer la partie manquante de la maille au verso. Finalement, j'aurais mieux fait de le faire à plat, les coutures invisibles sont parfaites dans les rayures.

ptr2

  • Etape 3 : les côtes, horribles ! Trop lâches quand on les compare à celles des manches, ceci pour trois raisons : celles des manches sont en 3 et celles du corps en 3,5, le fil est une sorte de viscose que je ne sais pas serrer en circulaire, et je lâche mon aiguille, eh oui... Conclusion : peut mieux faire ! Et à refaire.

pr31

  • Etape 4 : erreur dans les diminutions de la deuxième manche, on la reprend.

Ensuite le châle aux coeurs, en Diva coloris Seychelles. J'en suis au troisième, je devrais le connaître par coeur. Eh bien il semble que non. Je me suis amusée à rajouter un jeté de part et d'autre de la diminution centrale d'un motif, soit une trentaine de mailles pour le rang. Evidemment, comme tout le monde, on se rend compte de cette erreur quand on a aussi fait le rang de retour. Et comme 30 m, sur deux rangs successifs, ça fait un peu trop pour se contenter de lâcher ces mailles supplémentaires, qui c'est qui a défait ? C'est tout ce que j'ai fait en une soirée, et le lendemain, j'ai remis ça sur un autre rang. De quoi me donner le bourdon à moi aussi !

coeurv

Une autre semaine commence, on va bien voir. J'espère que chez vous, il n'y a pas d'attaque de bourdons femelles ? Je termine en vous signalant un blog récent, Kn'Itchy~Bitsy, que j'ai découvert hier, un vrai régal à lire !

A bientôt, vale,

Christine