Le tricot, c'est toujours en bas !

Patch : mot anglais signifiant "pièce". Aujourd'hui, ils sont partout. Tout le monde en parle, tout le monde en a (ou presque), tout le monde en fait. Il y en a qui collent et d'autres qui s'y collent. Alors aujourd'hui, je vais parler patch avant de causer tricot. Et il y aura beaucoup d'images !

Les patchs adhésifs

pa1Les efficaces

Ce sont tous les traitements administrés par voie transdermique (ou percutanée), qui vont diffuser en continu au cours du temps. Ces produits sont des médicaments et possèdent une autorisation de mise sur le marché (AMM) qui garantit une efficacité thérapeutique.

Les médicaments les plus couramment administrés sous cette forme sont les oestro-progestatifs pour le traitement hormonosubstitutif (THS) de la ménopause, la nicotine pour cesser de fumer, la scopolamine pour éviter le mal des transport, les antalgiques majeurs dans les soins palliatifs. Et bien d'autres encore sur le marché ou en cours d'étude.

Ca, non...
pansement

Ceux dont l'efficacité se discute...

clBienvenue dans le royaume fantastique de la cosmétique...

Nivea a ouvert la route en 98 avec son Clear up contre les points noirs (quoique quelques années auparavant, un patch anticellulite avait été mis sur le marché par Plantes & Médecine), depuis c'est le déferlement : hydratant, antirides (même pour le décolleté !), anticellulite se bousculent, et ont été rejoints par des patchs aux plantes et huiles essentielles (c'est à la mode, ça tombe bien) pour la circulation sanguine, les bouffées de chaleur, le sommeil ou l'arthrose.

D'autres sont disponibles dans d'autres domaines : patch anti-stress, patch eros, patch libido, je vous laisse découvrir...

Et ceux dont l'efficacité s'est émoussée au cours du temps :

papostLettre tarif rapide : si elle arrive au bout de 48 heures, vous avez de la chance. Colissimo suivi : en moyenne livré au bout de 72 heures au lieu des 48 GARANTIES, suivi souvent pas à jour sur Internet, et colis qui passent parfois dans la quatrième dimension ... au profit des martiens ?

Les patchs "fait maison"

Je n'en fais pas, mais le monde du patchwork m'intéresse, car on y rencontre des artistes et de véritables oeuvres d'art. En France, on parle de patch pour parler du domaine du patchwork, alors qu'il faudrait distinguer entre patchwork, littéralement "travail de pièces" et "quilting" qui est le matelassage ou capitonnage réunissant :

  • le "top" (le travail de patchwork),
  • le rembourrage (un molleton),
  • et la doublure du dessous.

ar1Quand on pense patch, on pense pionniers américains, mais la technique existe depuis des millénaires et se développe au Moyen-Age (comme le tricot qui naît à ce moment-là). Les Croisés portent sous leur cotte de maille des vêtements formés de plusieurs couches de tissu pour se protéger à la fois du climat et des frottements, et le vêtement d'Arlequin en fait connaît de nombreux rapiècements pour masquer ses trous ! Le patchwork se développe en Europe, et devient assez vite un art ; les français introduisent en particulier la technique de l'appliqué, en découpant des motifs dans des tissus imprimés comme les indiennes pour les superposer ensuite sur un autre support (ce sont les fameuses broderies perses).

Mais il est vrai que le patch tel qu'on le connaît aujourd'hui prend vraiment naissance sur le sol américain ; les colons sont pauvres, il n'y a pas de chaudière à gaz, on a froid, le tissu est cher (l'Angleterre ayant interdit aux colons de fabriquer leurs propres tissus, il doit être importé), on économise. Tout vieux vêtement est découpé en petits bouts qui seront ensuite assemblés, puis matelassés pour se protéger du froid. D'utilitaire au début, le patchwork devient plus élaboré et s'enrichit de motifs liés à l'environnement des colons : cabanes de rondins dans lesquelles ils vivent se retrouvent dans la technique du log cabin, animaux omniprésents (vol d'oies sauvages, pattes d'ours...), étoiles diverses couvrent les tissus, mais la Bible est également très présente : échelle de Jacob, étoile de Bethléem, et arbre du paradis par exemple.

Le principe est de couper des formes, de les assembler pour former un "bloc" et d'assembler ensuite les blocs entre eux :

bear paw (patte de l'ours)
bl31bl4bl5

drunkard's path (chemin de l'ivrogne)
bl0bl1bl2

En modifiant l'assemblage des blocs intermédiaires, on peut créer d'autres dessins :

log cabin (4 blocs assemblés) - traditionnellement, le centre doit être rouge, car il représente le foyer (l'âtre)
logc1logc2logc3

chemin de l'ivrogne
bl11bl21

bl6bl7

bl8bl9

Mais on peut aussi modifier le dessin par le choix des couleurs :

nine patch
nne1nne2


Voici quelques motifs traditionnels très connus :

wedding rings (les anneaux de mariage)
amar1amar2amaar4

Jacob's ladder (l'échelle de Jacob)
echjac1echjac2echjac

eightpointed star (l'étoile à huit branches)
eps1eps2eps3

Flower basket (le panier de fleurs, mais où sont donc les fleurs ?)
fb1fb2fb3

Flying geese (le vol d'oies sauvages)
fg1fg2

Grandmother's fan (l'éventail de grand'mère)
_v1ev2front1

Grandmother's flower garden (le jardin de grand'mère)
mam1mam2

Nine patch (avec ses 9 petits carrés)
irch1irch2

On aura remarqué au passage que grand'mère est mise à toutes les sauces, et que les soirées ne devaient pas être tristes vu le nombre de variations sur le chemin de l'ivrogne !

Voilà quelques exemples plus modernes :

log cabin, log cabin + appliqué
copie_de_c_logcabincopie_de_dlog_cabchats

appliqué et détail du quilting
copie_de_a_appliqu_pa_appliqu_p

copie_de_b_brigcopie_de_b_brig_d_t

sampler et quilting avec la technique du trapunto (cousin du boutis provençal)
copie_de_e_boutf_bout_d_t

Bargello
copie_de_barg1copie_de_barg2

Crazy (avec embellissements divers)
copie_de_crazy1copie_de_crazy2copie_de_crazy4

Pour les passionnées, trois désigners à connaître ABSOLUMENT : Jinny Beyer, la grande prêtresse américaine du patch, Ricky Tims qui fait des tableaux magnifiques et Sophie Gelfi, la papesse française et européenne du crazy.

Les chats ADORENT le patch...

ça les excite
twinkles1amar32

ou ça les endort...
ev1ev2ev3

ET LE TRICOT DANS TOUT CA ?

Après tout, le tricot, c'est aussi du patch...

1 tube + 1 tube + 1 cylindre
2_mand1_mang3corpsdfondgris

= 1 pull !
4_pul

knit_patchwork_big_site_gard_Pour être plus sérieux, les motifs traditionnels du patch devraient pouvoir s'utiliser en tricot, et ça me plairait beaucoup de m'y essayer. En jacquard ou en points texturés. En dentelle avec des trous partout, ce doit être possible aussi pour les dessins les plus simples.

ubpatchknit  Il existe même des livres !

Mais d'autres m'ont déjà devancée, comme on peut le voir ici et , et encore avec ces quelques exemples en image :

Flying geese (Alice Starmore)
pfg1pfg2pfg3

Flower basket et FBS (Evelyn A. Clark)
pfb11pfb2

Etoile à 8 branches (qui est l'étoile norvégienne) et Gjende (Dale of Norway)
peps1peps3peps4

Irish chain
pir2pir1pir3

Salt Lake city et Salt Lake (Dale of Norway)
psaltlake2psaltlake1psaltlake3

Et pour en finir...

Voici rapidement les finis de la semaine dernière :

Poterie (restes coton, 2/3 ans)
poterie_12_06_05poterie_d_tail

Le châle aux coeurs 3ème, en Diva (la couleur est celle de la photo de droite)
coeurs_seychelles_14_06_051coeurs_seychelles_d_tail1

Et les en cours dont je parlerai plus en détail next time : un châle adapté de Feather and Fan d'Eugen Beugler dans A gathering of lace, que j'ai rebaptisé Amalthée :

amalth_e190605

Et enfin un jacquard, Fleurs norvégiennes :

pis_0618

Merci pour tous vos gentils commentaires, et désolée si je vous file le bourdon avec mes posts si longs ! Là, j'ai dû battre un record... Réjouissez-vous, la prochaine fois, ce sera "vacances" et le sujet ne prendra pas la tête. On parlera un peu plus tricot.

A bientôt, vale,

Christine