se_lever_soleil

A Cnossos (Crète), un beau jour d'été au cours du 2ème millénaire avant JC

Minos, roi de Crète, profite du soleil avec sa femme Pasiphaé, ses enfants jouent au loin. A l'école, on lui a appris que le soleil émettait des rayons de différentes sortes et que l'exposition solaire pouvait être dangereuse :

spe

  • les rayons gamma, X et UVC, très énergétiques et ionisants, filtrés par la couche d'ozone (à l'époque, il n'y a pas encore de trou),
  • les UVB, qui s'arrêtent à l'épiderme, et qui provoquent coups de soleil, bronzage et cancers de la peau,
  • les UVA, qui s'enfoncent dans le derme et qui génèrent rides et vieillissement précoce,
  • le spectre visible qui permet de voir l'environnement en couleur et la vie en rose,
  • les infrarouges qui chauffent et entraînent coups de chaleur et coups de bambou (insolations),
  • puis les micro-ondes et les ondes radio (ne cherchez pas sur votre poste, le soleil ne chante pas !).

Mais là, il fait bon et il s'en moque complètement ...
br

Il cherche à oublier le sale coup de fil qu'Ariane, une de ses filles, vient de lui faire.

ari2Ado rebelle, elle a délaissé le tissage, traditionnellement enseigné aux jeunes filles de bonne famille, en se découvrant une passion pour le tricot, pratiqué par les bergères. Déjà, il a fallu qu'il encaisse ça, ensuite tous les objets inmettables qu'elle confectionnait...

Mais là, elle a passé les bornes !

Forte de ses connaissances, et tout ça pour ce petit grec de Thésée dont elle s'était entichée,bull là voilà qui lui refile son fil. Non pas pour qu'il tricote, mais pour qu'il sorte du labyrinthe que lui, roi de Cnossos, a construit. Après avoir tué le Minotaure en plus.

Honteuse, elle s'est enfuie avec le grec. Et ce sf#rh~%m*k^#b de Thésée l'a abandonnée à Naxos. Bien fait pour elle.

Mais Minos sourit. Il s'est vengé, son honneur est sauf. Il a enfermé Dédale, l'architecte du labyrinthe, avec son fils Icare dans le labyrinthe. Qu'ils y croupissent ! Dédale avait en effet refilé les plans du labyrinthe à Ariane et ça ne lui avait pas plu du tout.

Pendant ce temps ...

Dédale n'a pas eu son diplôme d'architecte dans un paquet surprise, qu'on se le dise. Il connaît le labyrinthe, il saura en sortir. Minos a retiré tous les bateaux des ports pour l'enfermer sur l'île ? Tu vas voir ce que tu vas voir, minus de Minos, moi, Dédale, je vais filer par la voie des airs !

Dédale construit donc des ailes avec des plumes d'oiseau, et les fixe sur son dos et celui de son fils avec de la cire. Et les voilà partis, ce même beau matin d'été, libres comme l'air,

Dédale en tête, Icare toujours aussi joueur,
Ded ic

et le chien Nonos.
ch

d_d_2Dédale est ingénieux, mais connaît les limites de son invention.

Et il recommande en particulier à Icare de ne pas s'approcher du soleil.

Cause toujours, tu m'intéresses pense le fiston :
ded3
Ne voyez ici aucune allusion à qui vous savez...

Et le fils, qui n'a pas l'intelligence de son père, s'enivre de ce trop plein d'oxygène, de cette liberté et du bruissement de ses ailes. Le soleil le fascine. II monte, encore plus haut, toujours plus haut. La cire commence à fondre, les plumes se détachent et Icare tombe dans la mer Egée.

plouf !
ic spl

et s'y noie.
plon_1
moralité de l'histoire : il faut toujours écouter ses parents.

Moi aussi, j'ai eu chaud !

Voilà ce qui m'est resté à la fin de Môaossi-Jehu shawl, alias Icarus shawl.
chi1

En laine à dentelle, tricoté en N°5, 1 écheveau, mais 3 répétitions de motifs seulement. Le châle fait 1,70 m d'envergure et 90 cm de haut. Ce doit être le seul Icare du net à avoir les ailes froissées... car je me suis souvent trompée avec ces mailles envers, obligée de défaire régulièrement, sauf le premier rang, qui est resté en l'état. Je me suis régalée avec le fil que je découvrais. (Psst, ne cherchez surtout plus le coloris, November sky, qui a été victime de son succès apparemment !).

chi2 chi3

Les plumes de près
chi4
(pas eu le temps de bien le bloquer, un vrai blocage est en cours)

On voit assez bien les variations de couleur du fil ; elles sont peu importantes, juste ce qu'il faut pour donner un peu de mouvement au tricot. Personnellement, je n'aime pas les fils multicolores ou dont la couleur varie sur une échelle importante, je trouve que cela nuit aux points dentelle.

Et si vous voulez jouer à Icare, c'est par ici...

Fils multicolores et moulins à vent

bouton_pinwJe me suis finalement inscrite au projet de Zazie, Pinwheel ensemble. C'était trop tentant de jouer avec les couleurs et les tourbillons ! Mon premier "Knit along", mais qui me plaît beaucoup par l'idée de regrouper autour d'une structure commune différents modèles.

J'ai choisi le Pinwheel pullover, mais je veux le faire pour enfant. Comme je pense que c'est plutôt fille que garçon ce dessin, j'ai plongé dans mon stock pour voir ce dont je dispose en coloris "fille". Voilà mes tests :

Madras de Textile de la Marque, 100 % acrylique
pin1 pin2
Les couleurs changent trop rapidement, tous les 5/6 cm environ. Ce fil ne convient pas du tout.

Layette Plus (ce n'est pas celle de Plassard), 100 % acrylique
pin3 pin4
Les coloris changent de façon subtile, mais le résultat n'est pas concluant. Abandon.

Nicky "super soft" de Lammy, 100 % acrylique
pin5 pin6
Effet rayure obtenu grâce aux changements de couleur qui se font après de grands métrages d'une même couleur. On part pour un 3 ans, mais je crois que c'est déjà trop grand !

Roma Print de Scheepjes, 100 % acrylique
pin7 pin8
Idem. En plus, le coloris est à tomber, malheureusement mal rendu sur la photo. Je vais essayer d'en faire un 4 ans, manches droites et pas raglan.

J'ai republié un message qui regroupe mes notes et mes corrections concernant ce pullover, car j'ai l'impression que j'ai été un peu "fouillis" la dernière fois.

Pour le moment, je n'en suis qu'à la connaissance théorique de ce modèle, mais il me semble que son tricotage devrait ressembler à ça :

P8250001
(on excusera la qualité médiocre du schéma, mais n'étant pas chez moi, j'ai fait avec les moyens du bord !)

Les parties jaunes sont les pointes réalisées en rangs raccourcis, pour essayer de faire des bords horizontaux (alignés sur 6) et verticaux (alignés sur 3 et 9), l'encolure et les raglans.

Les parties roses sont les bandes tricotées tout à la fin, et que je vois bien situées jusqu'aux limites de 2/3 et de 9/10. Elles élargissent le pull ainsi que la manche. On peut donc jouer sur sa largeur pour augmenter la largeur du pull et celle des manches.

Les traits bleus couvrent le raglan tricoté avec les rangs raccourcis et les zones 2 et 10 que je pense a priori faire partie du raglan.

Ce modèle est basé sur un cercle : le pull sera plus ou moins carré à la fin, c'est-à-dire qu'il sera un peu court ce qui se voit bien sur la photo.

Vous avez froid aux pieds ?

Moi aussi vu le temps d'automne qui s'est installé en France. J'en profite donc pour publier deux petits modèles traduits qui se rajoutent aux autres : Tulip toes de Cathy Campaigne pour bébé, et Baudelaire de Cookie A. pour adulte, tous deux parus dans le numéro d'été 2006 de Knitty.

Cat69Des nouvelles du chat

Certaines s'en soucient, et c'est très gentil. Oscar va bien, et profite au maximum de ses vacances...

On farniente le long des murs, on se glisse sous les draps qui sèchent au soleil et on fait semblant d'écouter sa maîtresse qui glose sur l'exposition solaire.

"J'ai pas besoin de crème, moi, j'ai ma moumoute !"
P8190003 P8190009 P8190013

A bientôt, vale,

Christine