NB : le post d'aujourd'hui est consacré au KA Chaplumet autour du chapeau de Catherinette pour la fille de Nicole, Charline, surnommée Cha. Pour celles qui ne voudraient voir que le chapeau, c'est tout en bas. J'ai aussi terminé Lady Eleanor, mais je vous la montrerai une prochaine fois !

Pour les autres, je me suis basée sur les indications fournies par Nicole, données ici et .

Entrechats ou Lettre ouverte à Cha

Dommage que tu sois née le 6 au lieu du 26, Charline, tu aurais pu gratter encore une année pour éviter cette Ste Catherine magistralement orchestrée par ta maman (tu ne m'en veux pas de te tutoyer ? C'est plus facile pour écrire cette lettre...).

hat

Parce que je vais te parler de chapeau et de rongeurs... (petits les rongeurs). Car je sais que tu aimes la danse et que tu en as fait ton métier.

Je me doute que tu es capable de danser "ethnique"
a1bisa3a5
a9

en couple (et bien plus tard, tu sauras encore...),
a3ba8a7

seule,
a6a4

ou en groupe !
a1

Mais tu as commencé par du classique

Ici :
oprt

Ouvrons ensemble l'album souvenir, veux-tu ?
charl

Ta passion s'est exprimée très tôt et quand je dis très tôt :
rt1 rt2

Regarde comme tu as l'air radieux avec ton amie Kérène :
rt3

et là, ta fierté avec ton premier tutu de grande :
rt4

aheurC'était le temps de l'âge heureux, des insouciances et de la légèreté.

L'année de tes 9 ans, tu as découvert un autre aspect de la danse, moins traditionnel, qui aura une énorme influence sur tes choix futurs.

Tu te souviens de leurs moustaches ? Et de ta frayeur quand Macavity t'a tiré ta natte sans que tu t'y attendes ? Et je crois même qu'il t'a pris une de tes chaussures... Je parle de Cats, tu avais deviné bien sûr !, cette comédie musicale produite par Cameron Mackintosh l'année même de ta naissance, comédie qui aura tenu l'affiche pendant  20 ans !

ct2 ct1 cats2

Tu te souviens du premier ballet que tu as donné ?

Ca te rappelle quelque chose ?
clockvil

1982_septTu as passé toute la matinée à regarder l'heure et à écouter Ici tout n'est que rires et que chansons en serrant ton ours contre toi tellement tu avais le trac !

Tu veux l'écouter encore une fois cette chanson ? Clique sur la pochette du disque de la série préférée de ton enfance, puis sur le petit bouton yaaudio.

Mais les Zabars et Oscar (tiens, mon chat ?) que tu avais convoqués pour te détresser ont été nettement moins efficaces que les câlins de ton Rassureur - que tu as toujours, avoue...

Et ça se voit !
ted4
Bientôt un objet de musée...

Te souviens-tu des chuchotements et des rires étouffés de toutes tes petites copines à la queue leu leu
bal1

grimpant les marches du Grand escalier de Garnier
escop bal_2

pour rejoindre les combles où s'échauffer à la barre avant la représentation ?
bal_3

_tEt pendant que tu t'exerçais en cinquième position (la plus dure) à tes pliés, battements, ronds de jambe face à la grande glace, je suis sûre que tu t'imaginais, comme les autres sans doute, danseuse étoile pour interpréter les grands rôles :

la Belle au Bois dormant et Cendrillon qui te renvoyaient à Walt Disney que tu adores, surtout Cendrillon avec ses petits rongeurs si sympathiques,

cendb cend gjck

Casse-Noisette dont la musique illustre si bien un autre Disney, Fantasia (tiens, à propos de Disney, tu sais que Mackintosh, le deus ex machina de la comédie musicale, celui qui a lancé Cats, produit Mary Poppins en ce moment à Broadway ?),

fantfantanimfantb

le Lac des cygnes qui sèment leurs plumes partout,

plub

Coppélia et Petrouchka, les petites poupées de la danse ...

ds

Mais revenons à ton ballet : l'échauffement terminé, redevenues sérieuses et silencieuses, tes petites amies et toi avez enfilé et attaché votre tutu à votre justaucorps, noué les rubans de vos chaussons,

Copie_de_entr_e pnt

et vous vous êtes élancées sur le plateau dans un joyeux bruissement de tulle.
entr_e

Ce fut un beau spectacle, tu te rappelles ? Les feux de la rampe, la salle dans le noir, la musique, les applaudissements...

Tu avais les yeux qui brillaient de plaisir (et déjà ta coiffure "pétard" pas très académique...) :
etyeux

a11C'est à ce moment précis que tu as décidé de faire de la danse ton métier.

Mais tu as vite réalisé que la danse classique ne serait pas vraiment compatible avec le temps qui passe, et que le ridicule, même s'il ne tue pas, tu n'en voulais pas !

Tu as donc préféré t'orienter vers la danse contemporaine :
b3

a2Et aujourd'hui, c'est un grand jour

En attendant de trouver celui qui dansera pour toi (t'as vu comme il est plein d'entrain ?) et un autre grand jour, LE grand jour, celui avec un J majuscule, chère Cha, voici ma modeste contribution à cette folle journée que tu n'avais sûrement pas prévue !

Ton chapeau ! Et n'oublie pas surtout d'y planter une épingle !

prof11 PROF12

Oui, je sais, la coiffe de Ste Catherine, c'est "kitchounet"...

Tu sais, je me suis beaucoup amusée à participer à cette célébration, même si les finitions et la poupée m'ont demandé des heures de travail et d'imagination (je ne suis pas très couture...), mais je peux te dire une chose : ma grand-mère qui était modiste doit constater que sa petite-fille n'a pas vraiment hérité de ses dons pour créer des chapeaux ! C'est pourquoi ton couvre-chef finira en deux morceaux, un bonnet Opéra et une petite poupée Petrouchka. Et si tu la veux en souvenir de cette journée, donne-moi simplement ton adresse, je te l'enverrai avec plaisir.

stecathend

cop gdec3

C'était aussi très bien que tu sois danseuse ; tu aurais été conductrice de poids lourds ou sage-femme m'aurait rendu la tâche plus difficile pour imaginer une histoire. Figure-toi que j'ai aussi fait de la danse classique (mais pas très longtemps) et que j'ai dansé, non pas à l'Opéra Garnier, mais au Théâtre municipal de Tunis. J'avais dans les 7/8 ans et ce devait être Casse-Noisette, car je me souviens avoir dansé avec mes copines en costume chinois (danse chinoise) et en fleur (valse des fleurs) ;  les rires, les cavalcades dans les coulisses, la grande salle avec la glace, les premières pointes, le frou frou des costumes, l'excitation puis la fierté d'être en scène, je n'ai donc pas eu besoin de les imaginer, il m'a simplement suffi de plonger dans mes souvenirs.

Passe une bonne journée, et vale,

Christine (et si vous voulez voir tous les autres chapeaux et beaucoup de talents, c'est ici !).