Un inédit (saison 1) de la célèbre série télévisée.

On se met dans l'ambiance,    et on clique tout de suite !

urg1Branle bas de combat au service des urgences du County General Hospital de Chicago. On amène un blessé grave et l'ambulance est déjà en route.

Toute l'équipe médicale est prête : Le Dr Doug Ross et sa chère infirmière en chef, Carol Hathaway, les Drs Mark Green et Peter Benton, Lucy night, externe, John Carter, étudiant en médecine, et tout le reste du personnel.

urg2

Le malade est rapidement évacué vers le bloc :
urg3 urg4

L'anesthésiste surveillera la fonction cardiaque tout au long de l'intervention :
urg6 urg6c urg6b

Les champs chirurgicaux sont installés tandis que le chirurgien se prépare :
urg5t urg5bis

"Carol ! scalpel."
urg7
"Anesthésiste ! rajoutez une dose."

La tension est à son comble, l'intervention est lourde. Le chirurgien a maintenant ouvert tout l'abdomen, répare, recoud puis retire avec frénésie tout ce qui dépasse :
urg8 urg8b urg8t

Il reste maintenant un bras à greffer : les vaisseaux et les nerfs ont été arrachés, y'a du boulot !
urg9

8 heures d'intervention plus tard : le rafistolage et les finitions sont laissées aux externes,
urg10b urg10 urg10t

et le beau Doug s'accorde une petite pause. Après tout, il l'a bien méritée, non ?
urg0 urg11
(Sa réputation est déjà faite, alors...)

Après quelques heures passées en réa, le patient rejoint sa chambre et fait mumuse sur Internet.

urg12

Voilà Kaspars, 2 ans, la chaussette estonienne géante boutonnée !

Sorti des bandages, de face et de dos (et la jambière d'origine)
Kaspars_010207

estrg Kaspars_dos_010207

couleursJ'ai supprimé la grosse étoile du bas et ai remplacé le petit galon par une frise trouvée dans Charted peasant designs from Saxon Transylvania que je recommande vivement à toutes celles qui aiment les grilles.

Il s'agit de point de croix, mais les grilles sont en noir et blanc, parfaitement adaptables au tricot. De plus, ce sont des motifs traditionnels qui viennent du Moyen âge et qui ont essaimé dans toute l'Europe, et que l'on retrouve notamment dans les pays nordiques et les Etats baltes (Lettonie, Estonie et Lituanie). Il y a beaucoup de motifs de fleurs (oeillet omniprésent), d'oiseaux (paon et colombe en particulier), de symboles solaires, d'étoiles, de frises et de motifs médiévaux, en voici deux pages :

sax1 sax2

J'ai inversé le sens des oiseaux dans le dos, pour avoir une symétrie sur les devants, et remplacé la fleur, énorme, par un motif letton, présent également dans ce livre, pour diminuer la hauteur du tricot.

Le fond est en Caline de Bergère de France (20 % laine), en coloris Barbe Bleue. Je n'aime pas trop ce fil, qui est mou à cause de la Courtelle, majoritaire. Les vraies couleurs (en tout cas, sur mon écran) sont visibles à gauche : prune et kaki très sourds, jaune et blanc pour les motifs, bleu lavande et bleu roi pour le fond.

Les bordures sont doubles, et se plient grâce à une barre de point mousse ce qui permet de cacher les bords de tricot découpés aux ciseaux :

finit_2 finit_1

C'est plus long à faire bien sûr, mais ça permet de cacher tous les bouts de fil et les noeuds ! Et je trouve aussi que c'est bien adapté pour une petite veste, davantage que pour un pull.

Quelques liens pour les curieuses !

  • Je rappelle le Baby norgi en français pour qui voudrait se lancer dans le tricot norvégien avec ciseaux incorporés. Wendy m'a également permis de traduire son article sur les steeks norvégiens pour compléter le texte de son patron.

  • En savoir plus sur l'Estonie et la Lettonie (Latvia en anglais) : Institut estonien (voir costumes folkloriques),  Estonica, Institut letton.

  • Des motifs lettons : grâce à l'excellent post d'Urraca sur le sujet, on a la possibilité de voir de nombreuses (très) moufles lettones et d'accéder à leurs grilles. Comme par ici par exemple.

  • Deux salons à signaler : l' Aiguille en fête, à Paris (parc floral, 1er au 4 mars) et la Fête de la laine, à Crest (Drôme), samedi et dimanche 10 et 11 février. D'ailleurs si vous voulez y aller, je vous conseille la voiture pour vous faire remarquer !

J'ai tout dit ? Je crois bien...

A bientôt, vale,

Christine

(PS : et mille mercis à celles qui ne se découragent pas de me lire et de dire bonjour !)