tps1

Il y eut Noël, puis le Nouvel An, le nôtre et celui des chinois ; il y eut aussi la bûche de Noël, la galette des rois, les beignets et les crêpes, la St Valentin. Et mon anniversaire. Un de plus.

L'électrochoc.

Le temps s'en va, le temps s'en va ma Dame,
Las !
(Ronsard, Sonnet à Marie)

3 mois que j'ai adopté la Muette attitude au lieu de ma blogorrhée habituelle ! Un peu de lassitude, beaucoup de fatigue accumulée et un rhume-bronchite-angine-laryngite-rhume-bronchite-angine-laryngite qui s'éternise depuis 3 mois expliquent sans doute cette flemmingite aiguë côté tricot... On va réparer ça, alea jacta est, foi de Jules ! (César).

Delirium tremens

En novembre, j'ai craqué pour ce petit bonnet, The Inga hat, trouvé sur Ravelry. Evidemment, il a fallu que je le modifie un peu, sinon je ne m'amuserais pas ! C'est devenu "the 3 peak Inga hat" :

ing3

La plupart des commentaires disant que le bonnet était trop grand, j'ai décidé d'utiliser une laine plus fine que celle préconisée, pour diminuer la taille. Ma laine principale (orange foncé) est de la Phildar Style disparue depuis bien avant que vous ne soyiez nées Mesdames, 15% laine et 85% acrylique. J'en ai utilisé 100 m en tout, pompon compris. L'échantillon obtenu avec un reste de Confortable Fin blanc de Pingouin (là aussi pfffft ! disparue ! envolée !) est de 27 m x 29 rgs en jacquard et en N° 3,5. Et j'obtiens un tour de tête de 46 cm environ.

Le fil blanc est - au toucher - un peu plus fin que l'orange et mesure 185 m/pelote de 50 g ; il contient 10% de mohair et est très légèrement poilu ce qui permet, à l'oeil, de voir un dessin un peu plus grand que ce qu'il n'est en réalité, ce qui rééquilibre la différence de diamètre des 2 fils. Ne pas utiliser de fil poilu pour le fond, les poils viendraient mordre le motif.

J'ai préféré commencer au milieu d'un motif plutôt que plus haut comme d'autres : je pense qu'il est plus joli d'avoir en bordure un demi motif qu'un bout de motif, sous prétexte que le bonnet est trop profond. En haut, avec les diminutions, on voit moins que le motif n'est pas entier ou à moitié. J'ai aussi fait une barre de point mousse au lieu des 3 rangs de jersey endroit avec le noir (Barisienne d'avant l'an 2000). Tricot en 3 jusqu'au jacquard qui est tricoté en 3,5. Attention aux 3 rgs de galon à tricoter souplement, car ça resserre.

ing5

Finalement, j'ai opté pour un cylindre et la pose de 3 pompons plutôt que de faire des diminutions. Voici comment j'ai procédé pour que les dessins soient face à face sur les aiguilles puisque j'allais fermer sur 3 aiguilles (voir photo ci-dessous) :

  • suivre la grille jusqu'au rg 50 compris ;
  • répéter encore une fois les rgs 11 à 28 ;
  • rg 29 : à chaque répétition de la grille, tricoter les 2 premières mailles ensemble avec la couleur principale et faire une augmentation dans la maille 21 avec le fil principal. On a toujours 120 m mais on aura le même ordre des couleurs - le même motif - par groupe de 20 m (3 pointes = 6 groupes de 20 m). Couper le fil de CC1 et en laisser 10 cm. Ne pas couper le fil principal, on va s'en servir pour la fermeture.
  • Retourner le tricot. Glisser les 20 m qui sont à droite sur une aig à double pointe, puis les 20 m qui sont à gauche sur une autre aig à double pointe.
  • Avec le fil principal, fermer ces 40 m par la technique de fermeture sur 3 aiguilles. Le fil se retrouve au centre du bonnet.

ing1

  • Glisser les 20 m suivantes sur une aiguille à double pointe. Répéter ceci encore trois fois et fermer de la même façon, pour obtenir 3 pointes. On ferme la deuxième pointe avec le fil qui est au centre, puis on ferme la troisième pointe en prenant un nouveau fil. Laisser à chaque pointe 10 cm de fil.

ing2

  • Faire 3 pompons des trois couleurs différentes et les coudre au sommet de chaque pointe avec le fil qui retient les brins du pompon. Ensuite, je passe le fil à l'intérieur du bonnet et je fais un noeud plat avec le fil du tricot (les 10 cm qu'on a laissés) et je coupe à 1,5 cm du noeud. Je ne rentre pas ces fils, car ils sont cachés dans la pointe.

ing4

Le modèle n'est pas difficile en soi, mais il faut une bonne mémoire pour le dessin !

Carpe diem (Horace)

Alors là, un tricot-repos, sans prise de tête et sans penser au lendemain. En Sport de Bergère de France. Avec des côtes torsadées. 3/4 ans.

d_c2008 d_tail1

Bis repetita non placent

Encore un patron trouvé sur Ravelry : Spiraluscious, un tour de cou. Je l'ai d'abord fait en Diva, 77% kid mohair et 23% soie, pour môa, coloris Tomate très mal rendu juste ci-dessous.

Spi_rouge_jan2009

La couleur est mailleure quand ce tour de cou fait la montre molle :

P1260001 montmol

Je ne suis pas emballée. Je me trompe souvent dans le point, et la bordure (montage) ne me plaît pas trop : pas de souplesse, multiple de mailles qui ne correspond pas à celui des rangs du dessous, et droite. Pas terrible.

Mais je récidive. En Fine kid d'Anny Blatt, coloris Zéphyr. Plus fine. Et je monte des perles au bord, pensant que ce sera plus joli. Parce que ce sera un cadeau.

spi_d_c_2009

Les perles, c'est une bonne idée, mais faut les chercher !
spi_closeup2

Par contre, j'aime bien le picot du bord inférieur :
spi_closeup_1

Bilan : en gros, j'aime assez le modèle, mais pour moi, les 6 premiers rgs sont à modifier.

Fac simile

Il y avait le gris - 2 ans, année 2002 -,
2002_2

et maintenant, il y a le bleu - 1 an - :
Star_f_v_2009

Tricot à plat, modèle de Marie-Claire Idées (N° 39, année 2000), fils utilisés : Suizella des 3Suisses (45% laine) et un reste blan inconnu, le tout tricoté  2,5 pour les côtes et 3 pour le jacquard. J'aime bien monter les mailles dans une couleur (le blanc ici) et faire les côtes dans une autre couleur.

Ad libitum

Chaque année, je file à la Fête de la laine, à Crest, toujours doublée d'une exposition d'Art textile. Je ne m'en lasse pas, même si ce sont quasiment toujours les mêmes exposants que l'on rencontre, puisque c'est un salon de dimension régionale sinon locale, à quelques exceptions près puisque j'ai eu la chance de revoir Florence Petit, la reine du filage de poil de chien toujours aussi sympathique et enjouée.

Cette année, c'était le 7 et 8 février derniers et je suis partie vaillamment...

ac
prête à faire demi-tour s'il le fallait.

Au sud de Grenoble, petite tempête de neige, puis le temps s'est éclairci. Arrêt à Alixan, capitale des villages circulaires de la Drôme. A part mes ongles bleuis par le froid, ma jupe qui ne cessait de s'envoler grâce au vent qui suivait le même chemin que moi (ah la montée de la petite butte...), j'en garde un beau souvenir. C'est vraiment un très joli village dont il ne reste rien du château, mais qui a une église romane magnifique :

Eglise St Didier, XIIème siècle
bc

La Fête de la laine ne change pas d'année en année. Même ambiance décontractée, de plus ne plus de "baba cool" qui déambulent dans les allées.

gc

De la Diva (77% kid mohair et 23% soie) sur plusieurs stands, marque générale commune à TOUS les éleveurs de chèvres angora regroupés dans une coopérative, la Sica mohair, qui distribue le label Mohair des fermes de France.

Quand vous voyez ça,
fc
vous faites quoâ, vous ?

Comme moâ, et encore, j'ai été raisonnable !
ic

On y revoit avec le même plaisir les petits bêtes qui nous donnent leurs poils, moutons, chèvres et lapins angora.

cc dc

ec

et on quitte Crest et sa tour le soir, sous le soleil !
hc

PS, si l'expo d'art textile vous intéresse, quelques photos sont à votre disposition sur le blog de ma mère, patcheuse depuis, depuis....

O tempora, o mores ! (Cicéron)

Qu'aperçus-je au milieu des pelotes de Diva et de mohair sur un stand ? Des Mrs Beeton en vente ! Et où avez-vous trouvé le modèle ? demandé-je à la dame (poliment). Ah ça ma brave dame, c'est ma soeur qui l'a trouvé sur Internet, et c'est moi qui les ai tricotées dit-elle toute fière. Bon, les Mrs B en Diva, sans perles et avec deux couleurs qui souvent ne vont pas ensemble, je les trouve nettement moins affriolantes que celles du modèle.

Mais gageons que ladite soeur ne doit pas parler un seul mot d'anglais et que mon apport à la communauté française de tricoteuses sert bien certaines ! Vous n'avez pas vu qu'il y avait un copyright sur le modèle ? susurré-je alors. Je l'ai pas copié, d'ailleurs vous voyez, j'ai enlevé les perles et le poignet est plus long, alors... Tout était contenu dans le "alors..." !

Bof. Je ne lui ai rien acheté.

Errare humanum est... (Sénèque le Jeune)

Mes deux roux (FC38 et FC8)  au centre de l'étoile de Marina ne me plaisaient pas ; trop fondus, je décidai de changer.

Errare humanum est disais-je,
roux1 roux1b

diabiolicum perseverare !
roux2 roux2b
maintenant, j'ai une rayure rose (F7) !

Tant pis, je continue.

"Marina en automne" arrive aux emmanchures, on va bientôt attaquer les steeks.

marina_feb160209

Ad calendas graecas

C'est le sort réservé au châle trachtentrucmuche. Pourquoi ne me passionne-t'il plus ? Allez savoir !

Tempus fugit

et moi, je m'en fou-ite...
dodo

La neige me navre,
neig

et je ne rêve que d'une chose : tuer le temps !
tps2

A bientôt, vale,

Christine