pluie014... et il pleut.

Et cela ne vous a pas échappé à vous non plus.

Dans ce cas-là, on s'emballe. Pour se tenir chaud, hein, et pas parce qu'on succombe à trop d'enthousiasme (d'ailleurs à part les plantes qui manquent d'eau, je ne vous croirai pas !). Les merles sifflent de joie et sautent sur le moindre petit ver qui montre son nez, les nappes phréatiques rient sous terre, alors que nous autres, nous rentrons trempés, la mine défaite. Prêts pour un bon blocage, alors ?

On s'emballe disais-je, avec des bandes par exemple ?

Ca, c'est peut-être un peu beaucoup :

mom

Encore qu'il a l'air d'avoir encore froid puisqu'il a demandé à ce qu'on lui tricote un pull.

Des bandes molletières ? Pourquoi pas, mais ça ne tient chaud qu'aux mollets. Il me semble d'ailleurs avoir lu que les ancêtres des chaussettes étaient justement des bandes/bouts de tissu enroulés autour des jambes. Qui glissaient tout le temps, jusqu'à  ce qu'on invente la même chose mais dans le biais, puis en tricot et en mailles.

bmolEt vous savez à quoi ça servait ces bandes molletières ? Pour ce que j'ai trouvé, pendant la Grande Guerre, on manquait de cuir, donc les bottes, il n'y en avait pas beaucoup, en tout cas, pour les soldats. Et puis les bottes, dans la boue, quand on s'en sortait, on les y laissait. Ces bandes empêchaient - en principe - la boue de rentrer dans les pantalons ou les chaussures.

Mais c'était aussi la guerre des tranchées, et les hommes étaient souvent des heures voire des jours dans ces tranchées humides voire inondées, et boueuses : quand ils retiraient leurs bottes, souvent, ils ne pouvaient plus les remettre, car ces conditions favorisaient les oedèmes des jambes dus à l'insuffisance circulatoire par compression ; les bandes, ils pouvaient toujours les remettre, et si elles étaient mises correctement, elles pouvaient éventuellement  limiter l'installation des états oedémateux, un peu comme des bas de contention. Ils n'étaient pas très gâtés ces militaires côté vêtements pour cette guerre, surtout parce que dès le départ, elle ne devait pas durer.

Revenons à nos bandes qui ne sont par définition que des morceaux plus longs que larges, souvent souples quelle qu'en soit leur matière, et passons aux écharpes qui en dérivent. Avec 3 définitions.

1. Echarpe : bande d'étoffe, se portant de l'épaule à la hanche et qui symbolise un insigne.

220p yor

Ca ne tient sûrement pas chaud !

2. Echarpe : bandage qui soutient...

...un bras blessé (avoir le bras en écharpe...)
841278

Est-ce que les écharpes de portage se rangent dans cette catégorie ? Elles soutiennent, et réchauffent sûrement plus que l'écharpe du bras cassé :

 ec

3. Echarpe : étoffe qui se porte sur les épaules ou autour du cou. Syn : châle. Nous y voilà.

Et là, avec ce temps pourri, on les a ressortis.

Terra vitis (création personnelle), enfin terminé

160 cm x 80 cm, en Alpaca et Delight de Drops.

Terra_vitis_1_15_oct_2011

Terra_vitis_12 laines Terra_vitis_12

I am a star, en 3 versions
en vente sur Ravelry ou sur Creations on line

Travail de mailles ensemble à la manière des dentelles estoniennes, pas très difficile, mais il faut juste faire un peu attention. Il se commence par le bas avec une bordure en dentelle toute simple qu'on peut tricoter en rayures, qui est surmontée d'une bande avec soit un motif estonien (le fameux vesiroos) soit un motif d'étoiles en jacquard intarsia ; le corps du châle est travaillé en rangs raccourcis dans un petit point étoilé que j'aime beaucoup et qui rend bien en changeant de couleur  tous les deux rangs. On le termine en le bordant d'une petit picot sur sa partie supérieure.

Le bleu, en Regia Hand Dye Effect et Lace de Malabrigo (coloris ochre) ; 110 cm x 35 cm)

bleu 1 130911

bleu bord File0001 - Copie bleu picot

Le teck, en Cosy d'Anny Blatt (équivalent de la KSH), coloris Teck et Naturel ; 140 cm x 45 cm 

3_teck2

1_teck3 8_teck_fils 6_teck_bord3

point_transpv7_teck_picot 

 Le grenat en Alpaca de Coproca et Lace de Malabrigo ; 130 cm x 38 cm

grenat dvt1  grenat dvt2

grenat dos2

grenat bord grenat picot

Pine & Ivy de Anne Hanson, modèle payant

Châle légèrement épaulé à la façon des châles féroïens, en Fine Kid d'Anny Blatt, coloris Améthyste ; petite taille. Patron intéressant à tricoter, mais il demande un peu d'attention.

Pine_Ivy_1_1912011

Pine_Ivy_3 Pine_Ivy_2 Pine_Ivy_4c 

Holden shawlette de Mindy Wilkes, modèle gratuit (également en français)

Châle facile à faire, vite tricoté (je l'ai fait en "urgence" pour Noël), j'aime beaucoup sa bordure peu travaillée, mais qui rend bien. Je conseille vivement une laine qui change de couleur pour rehausser le point, mais une laine qui a de grandes longueurs de la même teinte ou des dégradés subtils comme celle que j'ai utilisée, la Delight de Drops, coloris 6, moins de 2 pelotes)

Holden_2

Pointe transp

Reindeer moss (Cladonia de Kirsten Kapur), modèle payant

Kirsten K., la reine de la rayure... Mais je l'ai bien aimé celui-là. C'est un châle semi-circulaire, de construction facile, qui se tricote dans difficulté, de haut en bas. Je l'ai tricoté avec de la Regia Hand Dye Effect (j'aime beaucoup de rendu de ce fil, et le trouve agréable à tricoter malgré ce qu'on peut lire à droite et à gauche), moins d'une pelote, et de la Kid Silk Haze marron (moins d'une pelote), et je l'ai agrémenté d'une pointe de lurex doré. 120 cm x 52 cm

Pourquoi Reindeer moss ? Parce que c'est le nom d'un lichen que mangent les rennes, lichen qui est classé dans le genre Cladonia !

Reindeer_moss_13_fev_2012

port1 port2

Bordure_1b close_up2 Bordure_2 

 

Σεμέλη (Semele d'Åsa Tricosa), modèle payant, disponible en français

Châle tricoté à partir d'une pointe vers l'autre, en une pièce, les augmentations sont faites entre les deux bordures de feuilles. Pas difficile à faire, sauf le démarrage qui est un peu technique (mais on a toujours plaisir à apprendre quelque chose de nouveau, non ?). Grand châle-écharpe de 200 cm x 50 cm, obtenu en Silk Blend de Manos del Uruguay (70 % mérinos, 30 % soie), 3 écheveaux de 100 g, coloris Leo. Fil hyper-agréable à tricoter, résultat magnifique !

 

c

a a2

6870388359_e82db90c5e_z 6870388853_c1e82594e6_z

Pour terminer, comme j'ai un peu de temps en ce moment, je suis repartie dans mes traductions. Je mettrai à jour mon blog Modèles gratuits plus tard, notamment avec des modèles pour enfants/bébés, mais là, je vais juste lister les modèles de châle qui sont ou seront bientôt publiés en français :

  •  Semele d'Åsa Tricosa (voir ci-dessus). Je suis en train de lui traduire aussi Atalanta, Galatea et Isaura. Et sans doute son un de ses petits derniers Bakau. Modèles payants.
  • Sun in cold water de Julia Fanranchuk, petit châle en arrondi, avec une jolie bordure en dentelle. Modèle gratuit.

suncod

  • Aranami de Olga Buraya-Kefelian qui vient de sortir, qui rencontre un vif succès, et qui sera publié très prochainement en français sur sa page Ravelry. Modèle payant.

ara

Et d'autres qui, sans doute, ne verront sans doute jamais le jour en terme de publication comme Morlynn (traduit depuis plus d'un an) ou tous les modèles du ebook 7 small shawls to knit de Romi Hill (également terminé depuis quelques mois).

Que tout ça ne nous empêche pas de tricoter des châles pour nous réchauffer !

A bientôt, vale,

Christine