poi"... ma santé ne peut plus tenir à l'hiver barbare qui m'accable au mois d'avril, et aux neiges qui nous environnent, lorsque ailleurs on mange des petits pois." (Voltaire, 19 avril 1767)

Eh bien lui aussi, dans son château de Ferney (Ain), il avait un printemps pourri apparemment ! Et lui aussi, en ce jour de Pâques du 19 avril 1767, il avait froid !

Et lui aussi rêvait de pois, mais pas des mêmes que nous car il ne tricotait pas.

Le pois (Pisum sativum) est à la fois la plante botanique cultivée pour l'alimentation humaine et animale et la graine ronde contenue dans la gousse.roi Cultivé depuis 8 000 ans, on l'identifie sur des sites archéologiques, on le cite dans les textes de l'Antiquité. Au Moyen Age, le pois qui se conserve bien à l'état sec est l'une des principales ressources alimentaires du pauvre qui le cuisine avec du lard (déjà !). Le pois n'est pas un légume, mais une légumineuse.

Mais c'est sous Louis XIV que débute la folie du petit pois : le petit pois "frais" arrive à la Cour. Précoce ("légume" de printemps), saisonnier et cher, il est de bon ton d'en raffoler. "Le chapitre des pois dure toujours : l'impatience d'en manger, le plaisir d'en avoir mangé, et la joie d'en manger encore, sont les trois points que nos princes traitent depuis quatre jours. Il y a des dames qui après avoir soupé avec le roi, et bien soupé, trouvent des pois chez elles pour manger avant de se coucher, au risque d'une indigestion : c'est une mode, une fureur, et l'une suit l'autre." (Madame de Sévigné; 1696).

Mais le pauvre Louis XIV ayant un bout de palais en moins suite à l'arrachage d'une dent les recrache de temps en temps par le nez... Ah ! il devient nettement moins séducteur notre Roi-Soleil ?

green_giantAu XIXème siècle, la vogue des petits pois stimule le développement de nouvelles variétés. Puis tout va plus vite.

Fin du XIXe siècle : les bocaux et les boîtes de conserves apparaissent grâce à la découverte de l'appertisation. Mendel pose les bases théoriques de la génétique grâce au petit pois.

1920 : première production de petits pois surgelés.

1926 : la marque "Géant Vert" est créée aux Etats-Unis pour la commercialisation de petits pois "géants" (moi qui croyais que cette marque était liée au maïs...). D'ailleurs, la mascotte initiale porte une gousse de petits pois avant d'être transformée dans ce géant vert que nous connaissons aujourd'hui.

greg

1962 : chez nous, en France, une campagne TV est lancée pour la promotion des légumes en conserve, notamment au petit pois qui représente 48 % de ce marché. Pipiou, ça vous rappelle des souvenirs ?  Désolée, je n'ai pas pu résister à ces petites pubs désuètes qui sont si raffraîchissantes dans notre monde devenu dingue. Cliquez sur le piou-piou pour les voir et les entendre (campagnes de 1964-1967).

pipiou1

fle3Le pois en botanique

Tout  commence par la fleur : dite papilionacée parce que, ouverte, elle évoque un papillon, elle est belle et gracieuse au point que certaines espèces (les pois de senteur) seront à usage décoratif.

swep3 swep4

Elles sont tellement jolies ces fleurs, qu'on qualifie de fleur de pois une personne qui se fait remarquer par son élégance ou sa position sociale dans le "grand monde".

splitpLe pois chiche (Cicer arietinum) a donné son nom à la famille Cicéron car un des ancêtres avait une grosse verrue en forme de pois chiche sur le visage. Originaire de la région méditerranéenne, on le mange en salade ou dans le couscous, on le reduit en purée dans l'houmous et les falafels, et on l'utilise dans la socca à Nice (et qu'est-ce que c'est bon mangé dans la rue !).

Le pois mange-tout, ou pois gourmand ou encore pois goulu : une variété dont on mange la cosse, les pois n'étant pas encore à maturité.

 

Le pois cassé : c'est la graine qu'on a fait sécher et qu'on a décortiquée, et qui se divise en deux. On l'utilise pour faire les purées (de pois bien évidemment).

pcas hrtp

Le pois de coeur, ou encore coeur des Indes, ou corinde : plante exotique dont les graines sont noires avec une tache blanche en forme de coeur. Plutôt utilisé en médecine traditionnelle.

Je vous épargnerai la princesse au petit pois (conte d'Andersen)  dont l'histoire ne dit pas si elle a un petit pois dans la tête pour abandonner le monde végétal au profit du monde du textile et de l'habillage.

Le pois dans la mode

Le pois se sème partout :

vet1 maq1 vet2

même sur la route :

vet3

pas top, les spots !

Le pois dans le tricot (enfin, on y arrive...)

Il décore nos accessoires : aiguilles, marqueurs, bol à pelote de laine,

tric0 tric6 tric5

pique-aiguilles.
tric6__2_

On le tricote de façon traditionnelle en jacquard,
tric1 tric2 tric3___Copie

clic sur la pochette pour avoir le patron (in English...)

de façon moins traditionnelle, en rond qui "pop" (voir post précédent) comme la Pop Blanket de TinCanKnits.
tric4

Vous vous intéressez au Pop knitting ? Voici un livre bien inspirant, que vous pouvez feuilleter sur Amazon (clic sur l'image). Je l'ai acheté, il contient des idées de construction très intéressantes et plus mettables que ce qui est en couverture !

PopK

Mais vous pouvez aussi commencer par popper des pois en tricotant le Pop Spots shawl de Juju Vail.

P3030003Pop Spots shawl IIe, mon Popamoi

Fond en Shetland suprême de Jamieson & Smith, pois en Zauberball de Schoppel-Wolle et bordure en Alpaca de Drops. Détails sur Ravelry.

Le point n'est pas difficile - mais je le fais autrement, et le plus long est la bordure à rattacher. J'ai fait 15 rayures de pois (entre la taille Small et Large) en augmentant sur la dernière rayure en couleur de fond.

P3150011

En cours de blocage :

Pop_spots_1_20130320

Dans le jardin :

Pop_spost_2

Pop_Spots_3 Pop_Spots_6 Pop_Spots_5

Pop_Spots_4

J'adore ce modèle, et j'en ai un autre en prévision (Fine Kid de Anny Blatt, Kid Silk de Drops, Crazy Zauberball de Schoppel-Wolle et Alpaga d'Isager :
P3140003

 

Je sais que beaucoup attendent la version française du modèle, et j'ai une bonne nouvelle : 

les cloches de Pâques l'ont déposée sur Ravelry cet après-midi ! 

Yes !

A bientôt, vale,

Christine